Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

À vous de jouer ! – Épisode 13 – TS Albert

Pour freiner la baisse du nombre de licenciés, la Fédération Française de Tennis (FFT) a depuis plusieurs mois mis en place un nouveau dispositif : le jeu libre. Son objectif est de faire découvrir et faciliter l’accès à la compétition à travers des matchs joués sur des formats courts dans les catégories jeunes (7 à 18 ans).

Dans le sillage de cet ambitieux projet, la Ligue des Hauts-de-France a décidé de créer, en septembre, le Challenge U12 qui récompensera en bons d’achat à la fin de la saison, les clubs les plus impliqués.

Jusqu’à la fin du mois de mai, nous vous proposons un premier bilan de l’opération dans une vingtaine de clubs des Hauts-de-France. Treizième épisode avec le Tennis Stade Albert. 

Club de 226 licenciés (dont 150 ont moins de 18 ans), le Tennis Stade Albert n’a pas perdu de temps dans la mise en place du jeu libre : « On l’avait amorcé dès le mois d’avril la saison dernière et on l’a installé dès la rentrée, en septembre dernier, en le focalisant surtout sur les enfants qui ne faisaient pas de compétition, admet Jack Soen, DE du club. Nous avons un pôle compétition avec neuf enfants, nous avons ciblé les pratiquants qui ne faisaient pas du tout de compétition. »

Une première approche de la compétition

L’occasion pour les jeunes licenciés d’effectuer une première approche de la compétition. « Il existait avant les journées “Jeux et Matchs”, mais avec des résultats qu’on ne pouvait pas homologuer, poursuit Jack Soen. On a décidé de faire le plus de matchs possibles en les intégrant parfois dans le cadre des cours de tennis. On a invité aussi les enfants à jouer en dehors des cours, on essaie de sensibiliser les parents, de communiquer un maximum avec eux. »

Création d’un groupe de liaison

A Albert (Nord-Est d’Amiens), le club a rapidement constaté une augmentation significative des réservations de terrain, « en semaine à partir de 17 h et le week-end ». En septembre, les éducateurs ont créé un groupe de liaison pour les jeunes licenciés nés entre 2009 et 2011, avec même une compétition par équipes et en individuel. « Ce groupe s’est formé grâce au jeu libre, explique Jack Soen. Certains voyaient parfois les tournois comme inaccessibles. »

Avant le confinement, le club d’Albert référençait 85 matchs en compétition libre : « Cela nous permet d’avoir un suivi un peu plus rapproché avec ces enfants-là et c’est une occasion de les fidéliser, de leur permettre de continuer à évoluer au sein du club. »

Challenge U12

« Je n’ai pas spécialement regardé le classement, mais c’est bien d’avoir des éléments de comparaison, avoue Jack Soen. C’est bien que la Ligue et la FFT incite à faire des matchs, mais il faut qu’il y est raison gardée. Tant que ce challenge reste une étape pour amener les enfants à la compétition, c’est une bonne chose. Dans les clubs autour, en Somme, j’ai l’impression que tout le monde tire dans le même sens. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 3 mois