Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

À vous de jouer ! – Épisode 15 – Beauvais Oise Tennis

Pour freiner la baisse du nombre de licenciés, la Fédération française de Tennis (FFT) a depuis plusieurs mois mis en place un nouveau dispositif : le jeu libre. Son objectif est de faire découvrir et faciliter l’accès à la compétition à travers des matchs joués sur des formats courts dans les catégories jeunes (7 à 18 ans).

Dans le sillage de cet ambitieux projet, la Ligue des Hauts-de-France a décidé de créer, en septembre, le Challenge U12 qui récompensera en bons d’achat à la fin de la saison, les clubs les plus impliqués.

Nous vous proposons un premier bilan de l’opération dans une vingtaine de clubs des Hauts-de-France. Quinzième épisode avec le club du Beauvais Oise Tennis. 

« Nous avons toujours essayé de nous impliquer le plus possible dans le projet. Lors de chaque vacance scolaire le jeu libre était pratiqué à la place des cours, explique Stéphane Mesnard, le président du Beauvais Oise Tennis (700 licenciés). Le projet a bien été compris par les enseignants et les enfants. Il y a bien plus de matchs qu’avant et les enfants ne demandent pas mieux que de jouer. »

Pour la saison à venir, le club de Beauvais a la ferme intention de poursuivre dans cette optique : « On va continuer encore ce système, confirme Stéphane Mesnard. Le but est de les faire jouer le plus possible même si c’est parfois compliqué. Plus on les fera jouer, plus ils y prendront goût ! »

« Il faut affiner »

Seule ombre au tableau pour le dirigeant picard, la quantité de matchs joués parfois qui le laisse sceptique : « On voit des clubs qui font des matchs phénoménaux avec des écoles de tennis beaucoup plus petite. Il y a peut-être un risque… »

Son avis sur le challenge U12 ? « C’est bien de faire en sorte de récompenser les clubs qui se bougent et se démènent mais j’ai quelques doutes sur le nombre de matchs effectués par certains clubs. Attention aux dérives. Jouer toujours les mêmes rencontres, contre les mêmes adversaires pourrait décrédibiliser le projet. Je suis conscient qu’il n’est peut-être pas facile de trouver un juste milieu, mais c’est une première, il faut affiner. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 4 mois