Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

À vous de jouer ! – Épisode 9 – TC Erquinghem

Pour freiner la baisse du nombre de licenciés, la Fédération Française de Tennis (FFT) a depuis plusieurs mois mis en place un nouveau dispositif : le jeu libre. Son objectif est de faire découvrir et faciliter l’accès à la compétition à travers des matchs joués sur des formats courts dans les catégories jeunes (7 à 18 ans).

Dans le sillage de cet ambitieux projet, la Ligue des Hauts-de-France a décidé de créer, en septembre, le Challenge U12 qui récompensera en bons d’achat à la fin de la saison, les clubs les plus impliqués.

Jusqu’à la fin du mois de mai, nous vous proposons un premier bilan de l’opération dans une vingtaine de clubs des Hauts-de-France. Neuvième épisode avec le TC Erquinghem. 

Arnaud Pélissier, DE à Erquinghem (près d’Armentières), explique comment  le club a mis en place le jeu libre.

« Nous avons procédé un peu différemment, j’ai travaillé en collaboration avec un enseignant à Nieppe, Emmanuel Verfaillie.  On a utilisé la compétition libre pour regrouper les 8-10 ans, on voulait leur donner une première approche. Pour les petites catégories, le projet est vachement sympa, on est là pour les guider. Ces enfants auraient pu être plus en difficulté dans un autre format or c’est plus réconfortant pour eux que s’ils avaient été sur un tournoi extérieur avec leurs parents. »

Entraînements le matin, match l’après-midi

De l’avis de l’ensemble des éducateurs du club, la compétition libre a fait du bien aux enfants. « J’ai rentré une quarantaine de matchs, poursuit Arnaud Pélissier. On les a intégrés aux stages de vacances : le matin entraînements, les matchs l’après-midi. Un match amical n’a pas la même valeur qu’un match homologué, on a vu le changement chez les enfants ! »

En revanche, l’enseignant se montre beaucoup plus mesuré quant au Challenge lancé par la Ligue : « Je ne suis pas fan. J’en ai entendu parler, je ne sais pas si c’est une bonne chose, ça ouvre la porte aux dérives. Dans notre club, le classement, on ne le regarde pas, je ne suis pas dans l’excès de compétition. »

Le club d’Erquinghem a, en tout cas, décidé de poursuivre la dynamique du jeu libre la saison prochaine, avec l’intention de la proposer également aux adultes.

Retrouvez les articles qui reviennent sur les regroupement de jeunes organisés par Arnaud Pelissier et Emmanuel Verfaillie dans leurs clubs autour du jeu libre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 3 semaines