Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

AG des Comités du Nord et du Pas-de-Calais

Ce samedi 1er décembre à Arras, les comités départementaux du Nord et du Pas-de-Calais ont tenu leur traditionnelle assemblée générale. Les deux séances ont été marquées par une forte participation, avec une centaine de personnes pour le comité du Nord et une soixantaine pour le Pas-de-Calais.

Les deux AG se sont clôturées par les habituelles remise de récompenses.

AG du Pas-de-Calais

« C’est très positif de voir autant de monde. Cela montre l’investissement de nos bénévoles, on sent une envie de faire et de bien faire sur le long terme », s’est félicité Jean-Luc Aubert.

Pour sa deuxième année à la tête du comité du Pas-de-Calais, le président n’a pu enrayer la baisse généralisée du nombre de licenciés qui touche une grande partie des clubs de la région : – 1,7 % en 2018 dans le département, « c’est faible, mais cela vient s’additionner aux autres années ».

Belle affluence lors de l’AG du Pas-de-Calais

Le comité du Pas-de-Calais compte un peu plus de 11 000 licenciés, mais il a vu un signe encourageant : « On est en légère hausse sur les 7-15 ans, c’est positif, note son président. Il faut qu’on crée beaucoup de circuits pour les jeunes, faire en sorte qu’ils commencent rapidement la compétition, je pense que si l’enfant ne fait pas rapidement des tournois, il va arrêter. »

Jean-Luc Aubert et son équipe ont d’ailleurs fait des jeunes une priorité, l’arrivée de Guillaume Berthe comme Conseiller Sportif Territorial (CST) va dans ce sens : « On a beaucoup fait évoluer la partie sportive avec notre nouveau CST, l’accent est mis à 100 % sur les jeunes. On s’inscrit dans le prolongement de la fédération », confirme-t-il.  L’autre gros chantier du comité artésien pour l’année de 2019, sera de fidéliser « encore et toujours les licenciés et essayer d’en trouver de nouveaux ».

AG du Nord

Jean Sohier, quatrième en partant de la droite.

Avec presque 33 000 licenciés, le comité du Nord poursuit son développement, il a bénéficié depuis deux ans d’une belle vitrine avec la venue de l’équipe de France de Coupe de Davis à quatre reprises (septembre et novembre 2017, septembre et novembre 2018) au stade Pierre-Mauroy : « C’était le summum », souligne Jean Sohier.

Le président nordiste est surtout préoccupé par la situation financière avec une baisse à prévoir des subventions : « Le bilan de cette première année est bon, le point négatif ce sont les finances. On est parti sur une décennie dans laquelle on aura, je pense, que des baisses de subventions. Il faudra s’adapter. On a heureusement un peu de réserve pour anticiper et surtout ne pas diminuer les aides que l’on donne aux jeunes sportifs.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 2 semaines