Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

Grégoire Barrère conserve son titre à Lille

Le Français a remporté ce dimanche 24 mars son deuxième Play In Challenger Lille en battant l’Allemand Yannick Maden en trois sets (6-2, 4-6, 6-4), en finale. Il se rapproche du top 100 mondial.

Deuxième titre à Lille pour Barrère. Photo Laurent Sanson

Et de trois pour Grégoire Barrère ! A 25 ans, le Tricolore a soulevé le troisième titre en Challenger de sa carrière. Sacré à Quimper début février, il a remis ça à Lille où il était déjà le tenant du titre.

Le natif de Charenton-le-Pont (Val de Marne) s’est défait du coriace Yannick Maden (108e). Touché à la cuisse lors de sa demi-finale contre Quentin Halys gagnée en trois sets (7-6, 1-6, 6-3), l’Allemand est apparu à 100 % de ses moyens pendant cette finale.

Une victoire de prestige contre Troicki

Après un premier set bien maîtrisé (6-2), le Français a connu un gros passage à vide en multipliant les fautes directes dans la deuxième manche (4-6). Dans le dernier acte, Barrère (120e) a dû sauver plusieurs balles de break à 2-2 puis 3-3, avant de breaker Maden au meilleur des moments (à 5-4) pour conclure un match serré qui a bien failli lui échapper.

Grégoire Barrère n’a pas eu la tâche facile face à Maden. Photo Laurent Sanson.

« C’était un match compliqué, j’ai assez bien joué dans le premier set, en étant agressif je l’ai empêché de jouer. Dans le deuxième et troisième sets, j’ai beaucoup reculé, c’est lui qui a fait le jeu. Tous mes jeux de service ont été durs, j’ai réussi à être opportuniste », a souligné Grégoire Barrère qui jouait gros à Lille avec 80 points ATP à défendre.

Après avoir battu Mertens (2e tour), Troicki (huitième), Karatsev (quart), Ofner (demie), il repart avec le sentiment du devoir accompli : « Gagner deux fois de suite c’est rare, je suis très content même si c’est vrai que j’adore les conditions de ce tournoi, c’était mon objectif en venant ici, je suis très heureux d’y être arrivé. »

Objectif top 100 et Grands Chelems

Adopté et ovationné par le public lillois pendant toute la semaine de ce Play In Challenger, Barrère s’est fendu d’une petite plaisanterie au moment de prendre la parole lors de la remise de son trophée : « J’aimerais bien revenir l’an prochain mais j’aimerais aussi être à Miami (Masters 1000 ATP qui a lieu en ce moment même de l’autre côté de l’Atlantique). » Le Francilien, qui a connu une année 2018 exceptionnelle en gagnant plus de 500 places à l’ATP et en devenant sparring-partner lors de la finale de l’équipe de France en Coupe Davis contre la Croatie, va se rapprocher du top 100 mondial. C’est son objectif à court terme, ce qui lui permettrait d’intégrer le tableau principal des Grands Chelems.

Arneodo/Nys vainqueurs en double

Romain Arneodo (à gauche) et Hugo Nys, ont remporté le double.

En double, Romain Arneodo et Hugo Nys se sont adjugés la finale au super tie-break contre Erlich/Martin, 7-5, 5-7, 10-8 en un peu plus d’1h40 de jeu. La paire franco-monégasque, tête de série n°3, venue dans le Nord pour retrouver des repères et des automatismes,  clôture ainsi une très belle semaine… qui aurait pu s’arrêter prématurément, dès le premier tour contre le duo Halys/Bonzi (6-4, 2-6, 11-9) : « On a dû sauver des balles de match, c’est un beau concours de circonstances ». Arneodo et Nys enchaîneront avec le Challenger de Saint-Brieuc dès lundi avant d’attaquer la saison sur terre-battue à Monte-Carlo.

Antoine Sueur, au centre, lors de la remise du trophée. Photo Laurent Sanson

Réactions :

Grégoire Barrère, vainqueur du Play In Challenger Lille : « C’est rare de voir une salle aussi remplie en Challenger. Il n’y a qu’en France que l’on voit ça ! Il y avait une belle ambiance, les gens m’ont soutenu, ça m’a donné une énergie en plus pour repartir dans le troisième set. J’ai été très bien accueilli ici à Lille, c’est vraiment top de venir jouer ici et pouvoir profiter de telles conditions d’entraînement. »

 

Yannick Maden, finaliste du Play In Challenger Lille : « C’était incroyable de jouer ici, spécialement pour cette finale, l’ambiance était fantastique. Félicitation à Grégoire, ça me fait un peu chier (rires), il m’a déjà battu quelques fois mais je pense aujourd’hui que j’étais proche de la victoire. »

 

Antoine Sueur, président du Tennis Club Lillois Lille Métropole : « Je remercie l’ensemble des collectivités et la région Hauts-de-France qui nous apportent un soutien essentiel sans lequel ce tournoi ne pourrait pas exister. C’était un vrai pari de mettre sur pied cette deuxième édition du Play In Challenger et surtout un vrai bonheur ! J’ai la chance de compter à mes côtés sur une équipe formidable que je remercie chaleureusement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 3 mois