Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

La Russie prive la France d’un cinquième sacre à Ronchin

Grâce à ses deux victoires en simple, la Russie a battu la France, dimanche à Ronchin, en finale de la Coupe d’Europe 15-16 ans.

Les jeunes Russes ont impressionné

Sacrée à Ronchin en 2010, 2012 et 2014 et 2018, l’équipe de France 15-16 ans a été privée d’un cinquième sacre européen à domicile. La faute à une redoutable équipe russe qui a remporté dimanche ses deux matchs en simple face aux Bleus pour soulever un troisième titre dans le Nord.

De gauche à droite: Paul-Henri Mathieu, Joshua Dous Karpenschif , Giovanni Mpetshi Perricard, Sean Cuenin,

La France a été privée pendant presque tout le week-end de son meilleur atout, Sean Cuenin, blessé au bras et qui n’a pu disputer qu’un seul match du week-end, en quart de finale contre la Suède vendredi (défaite en simple contre Leo Borg, le fils de Bjorn Borg 6-2, 6-4).

C’est donc Joshua Dous Karpenschif qui a ouvert le bal lors du premier simple, dimanche matin en finale. Opposé à Igor Kudriashov, le Lyonnais a entamé son match de la meilleure des manières en enlevant le premier set avant de complètement s’effondrer par la suite : 6-3, 1-6, 2-6.

Le capitaine PHM donne les derniers conseils à Joshua Dous Karpenschif avant la finale

Ambiance de Coupe Davis à Ronchin

Dos au mur, la France n’avait alors plus le droit à l’erreur au moment où Giovanni Mpetshi Perricard – un autre Lyonnais – pénétrait sur le court face à Aristarkh Safonov. Le jeune Russe, blessé dans le bas du ventre en début de match, a livré un formidable combat pour pousser son adversaire du jour dans ses retranchements.

Gêné au service, il a logiquement lâché la première manche mais a égalisé à un set partout (4-6, 6-3). S’en est suivi un troisième set épique : breaké en fin de set (3-5) Giovanni Mpetshi Perricard a sauvé une balle de match sur le service du Russe pour arracher un tie-break dans une ambiance digne de la Coupe Davis. Le public de Ronchin a poussé fort derrière le Français mais c’est finalement Aristarkh Safonov qui s’est imposé au mental dans le tie-break (7-5), évitant ainsi à la Russie un double décisif.

Alain Moreau, le vice président de la FFT, ici aux côtés de Bernard Soudant (à droite), le président du TC Ronchin

Paul-Henri Mathieu, capitaine de l’équipe de France 15-16 ans : « Ça s’est vraiment joué à quelques détails dans le deuxième simple. Le Russe a été très solide. On aurait bien voulu avoir un double décisif. On était venus pour gagner. On est forcément déçus de s’arrêter tout près du but. La route est encore longue pour tous ces jeunes, le plus important est déjà d’avoir la bonne attitude. Mes trois joueurs l’ont eue pendant tout ce week-end. Il faut accepter la défaite, elle fait partie du jeu. La prochaine fois qu’ils seront en finale, ils se souviendront peut-être de ce moment, ils doivent se servir de cette défaite pour ne plus revivre ça.  L’ambiance? C’est bien pour eux. Ça leur a donné un regain d’énergie. »

Alain Moreau,  vice-président de la FFT en charge du haut niveau : « La Russie mérite sa victoire. Nos Français étaient peut-être tendus du fait de l’enjeu. Et puis la blessure du numéro un Français a été un coup dur (…) Il y a eu une bonne ambiance tout le week-end, l’organisation est bonne, ce qui est rassurant pour Ronchin dans l’optique des prochaines éditions. »

Frédéric Dupré, adjoint aux sports à la mairie de Ronchin : « L’événement est devenu incontournable à Ronchin. On a eu une très belle finale, très bien disputée même si malheureusement, la France a perdu. C’est vraiment une belle satisfaction d’avoir ici, à Ronchin, les meilleurs jeunes joueurs d’Europe. On est fiers d’accueillir le plus beau tennis le temps d’un week-end. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 3 mois