Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

Play In Challenger de Lille : la Belgique a aussi son Zizou

Le surprenant Belge Zizou Bergs a privé Grégoire Barrère d’un troisième titre consécutif, ce dimanche, au Play In Challenger de Lille. Le jeune Flamand de 21 ans remporte son deuxième tournoi Challenger en moins d’un mois, après Saint-Pétersbourg, et devrait très vite faire reparler de lui.

Zizou Bergs a impressionné durant sa semaine lilloise. PHOTO LAURENT SANSON

On le croyait invaincu, il est juste humain. Après dix-huit victoires consécutives en simples à Lille et deux titres, Grégoire Barrère est tombé de son trône ce week-end. Le Français de 27 ans, 117e à l’ATP et tête de série numéro une, avait déjà failli passer à la trappe lors des deux précédents tours : contre Arthur Rinderknech en quart (6-7, 6-3, 7-6) et Maxime Janvier en demie (4-6, 7-5, 6-2). En finale, c’est cette fois le Francilien qui a empoché le premier set 6-4, avant de subir le réveil de Zizou Bergs 1-6, 6-7.

Le Belge a dominé en finale Grégoire Barrère, double tenant du titre. PHOTO LAURENT SANSON

On retiendra surtout de cette finale disputée à huis clos, à cause du contexte sanitaire, un magnifique troisième set durant lequel les deux joueurs ont régalé. La finale est allée au bout du suspense avec un tie-break haletant finalement remporté par Zizou Bergs. « On a tous les deux joué à un niveau extraordinaire, c’était vraiment fou. C’était tellement lourd physiquement, mais je suis arrivé à rester tranquille dans la tête », a commenté le vainqueur de l’édition 2021.

L’immense joie du Belge juste après avoir converti sa troisième balle de match. PHOTO LAURENT SANSON

Le joueur de 21 ans, tout droit sorti des qualifications (qu’il a indirectement intégré à la dernière minute grâce au forfait de Lucas Pouille) a, tout au long de la semaine, affiché un tennis offensif et spectaculaire. « C’est seulement mon troisième Challenger depuis trois ans, et la manière dont j’ai gagné m’a impressionné, j’aime jouer offensif mais pendant ce tournoi je suis arrivé à jouer aussi défensif. Je suis très heureux de la façon dont j’ai gagné ici parce que d’habitude je joue encore plus offensif », s’est félicité le Belge qui commence à mesurer les progrès accomplis ces derniers mois avec le travail de son préparateur mental. Avec Zizou Bergs, la Belgique tient peut-être un futur top 100 mondial, c’est en tout cas l’ambition du joueur, qui devrait faire un bond spectaculaire au classement ATP.

Barrère prend rendez-vous

Du côté de Grégoire Barrère, qu’on n’avait encore jamais vu sur le banc des perdants, le discours était forcément moins enjoué : « On a passé une bonne semaine avec mon coach Marc Gicquel, on n’a malheureusement pas pu aller chercher le titre mais j’espère qu’il y en aura d’autres. La saison est encore longue. Rendez-vous j’espère l’année prochaine pour une nouvelle finale ici. »

À noter qu’en double, le duo Antoine Hoang/Benjamin Bonzi a facilement remporté sa finale, samedi, face à l’inexpérimentée paire Added/Geerts : 6-3, 6-1.

Antoine Sueur (à gauche), le président du Tennis Club Lillois Lille Métropole et Martine Aubry, la maire de Lille, à droite. PHOTO LAURENT SANSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 6 mois