Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

« Le tournoi Challenger de Lille est un aboutissement »

Même s’il ne débutera que dans quatre mois (19-25 mars 2018), le tournoi ATP Challenger (50 000 $ +H) de Lille a été présenté en grande pompe, jeudi 23 novembre, à l’occasion d’une conférence de presse marquée par la présence du président de la fédération.

TC Lille Magniant Giudicelli
De gauche à droite:  Patrice Brulez, Bernard Giudicelli, Henri Magniant, Antony Gautier

Henri Magniant (président délégué du comité du tournoi), Bernard Giudicelli (président de la FFT) ou encore Patrice Brulez (président de la ligue des Hauts-de-France) étaient réunis dans le prestigieux salon de thé Meert, à Lille, pour présenter le prochain tournoi Challenger du Tennis Club Lillois LM. Joseph Latacz, le directeur du tournoi, et Antony Gautier, l’adjoint délégué à la politique sportive de la ville de Lille, étaient également présents.

Avec Michaël Llodra et Paul-Henri Mathieu !

L’ancien arbitre professionnel de foot a d’ailleurs rappelé sa fierté de voir évoluer cette épreuve : « Ce tournoi est un emblème pour la ville de Lille. Le passage d’un tournoi Future à un tournoi Challenger est une évolution naturelle pour le club. »

Le nouveau logo du Tournoi Challenger de Lille

Le label ATP Challenger (50 000 $ +H) devrait en effet permettre d’élever le niveau tennistique en accueillant une majorité de joueurs classés entre la 100e et 200e place mondiale et pourquoi pas quelques membres du top 100. Une vraie reconnaissance donc même si l’épreuve comptait déjà quelques vainqueurs bien connus notamment Tsonga (2006), Darcis (2005) et Bemelmans (2010), trois joueurs présents à Lille pour la finale de la Coupe de Davis 2017. « On connaîtra la liste de participants environ trois semaines avant le début du tournoi », précise Joseph Latacz. Le tableau final comprendra 32 joueurs en simple et 16 en double et le vainqueur en simple bénéficiera de 80 pts ATP pas inutiles deux mois avant Roland-Garros.

Le Tennis Club Lillois espère attirer 3 500 spectateurs tout au long de la compétition avec un match d’exhibition prévu en night session le mercredi 21 mars entre Michaël Llodra et Paul-Henri Mathieu.

« Ce challenger est un aboutissement pour le club, se félicite Henri Magniant. Plus le tournoi est important, plus on a de visibilité. On a besoin d’un grand tournoi, surtout dans les Hauts-de-France et dans le super écrin du TC Lille. Nous avons la chance de bénéficier de magnifiques installations et on fera tout, au niveau de l’animation, pour que ce tournoi soit notre petite Coupe Davis ! »

Bernard Giudicelli, le président de la fédération, s’est montré tout aussi enthousiaste : « Je me félicite d’avoir un Challenger de plus dans le pays. Nos joueurs de haut niveau ont besoin d’avoir des tournois Challengers. Ce tournoi sera l’occasion de favoriser la rencontre entre les dirigeants de club, le public, les bénévoles. Ça va être la première ambition de ce challenger. »

Il en a profité pour saluer le tennis régional : « La Ligue des Hauts-de-France a pris une autre dimension. Le nombre de licenciés (70 000)  est l’équivalent de celui de certains pays, et elle dispose d’un outil pour la compétition de haut niveau avec le centre de Marcq-en-Baroeul désormais connu dans toute la France. C’est une région de haut niveau, on en est convaincu. Elle est au cœur de l’Europe, on a une plateforme pour former, ici, l’élite de demain. On va vraiment s’investir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 6 mois