Ligue des hauts de france Comité AISNE Comité Nord Comité OISE Comité Pas de Calais Comité SOMME
échanges.tennis

Toute l'actu de la ligue

< Retour

Tournoi international U14 : la Franco-Russe Ksenia Efremova a impressionné

La troisième édition du tournoi international U14 des Hauts-de-France, organisé à Marcq-en-Baroeul, a rendu son verdict, avec en point d’orgue le succès, dans le tableau féminin, d’une jeune franco-russe prometteuse : Ksenia Efremova.

Ksenia Efremova a régalé sur les courts de la Ligue régionale.

Entraînée à l’académie de Patrick Mouratoglou

Née en 2009 en Russie, la jeune joueuse domine depuis plusieurs mois sa catégorie d’âge et elle l’a encore prouvé toute la semaine dans le Nord en ne lâchant aucun set à ses adversaires, en quatre matchs. Elle a certes été inquiétée en demi-finale contre la Biélorusse Maryia Kolas (6-4, 6-4) mais elle a survolé sa finale samedi : 6-0, 6-1. « C’est une des meilleures au monde dans sa catégorie d’âge, c’est normal qu’elle gagne même si elle a eu un match très compliqué en demi-finale », analyse son agent, présent à Marcq. Ksenia Efremova s’entraîne depuis deux ans et demi à l’académie de Patrick Mouratoglou, à Sophia Antipolis.

Elle aspire évidemment à devenir professionnelle dans quelques années et aura l’occasion de prouver dans les prochains jours au Tournoi des Petits As, tout le bien que l’on dit d’elle.

Les Nordistes n’ont rien pu faire…

Du côté des Nordistes, Rose Sueur (Le Touquet) est malheureusement tombée dès le 2nd tour face à la future vainqueur. Chez les garçons, Martin Riu (La Raquette Villeneuve-d’Ascq) a été sorti dès son entrée en lice.

La cérémonie de remise des prix en paratennis

Le tournoi international de Marcq était également couplé avec un autre événement tout aussi prestigieux, le tournoi ITF paratennis U18. De quoi parfaitement lancer l’année 2022 : « Quand on sait que beaucoup de tournois s’annulent, on a voulu maintenir cet événement, ce n’était pas simple avec toutes les contraintes sanitaires, au final tout s’est bien passé », se félicite Gérard Delmarle, le Secrétaire Général de la Ligue des Hauts-de-France. Patrice Brulez, le président de la Ligue complète : « L’avantage qu’on a, si je peux le dire ainsi, c’est qu’on a maintenant pris l’habitude de toute ces organisations. On a su solutionner les problèmes même si évidemment on préférerait qu’il n’y ait pas le Covid. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

il y a 4 mois